Mulato Cosmetics utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

En savoir plus

La cure de sébum : une fausse bonne idée

Publié le : 15/05/2020 11:42:15

Pendant ces deux mois de confinement, nous avons vu une tendance exploser sur les réseaux sociaux : la cure de sébum ! Un remède miracle pour certain(e)s, une erreur à ne surtout pas commettre pour d’autres. Aujourd’hui, Patrice Mulato souhaite vous donner son point de vue sur cette pratique ainsi que des alternatives pour retrouver une chevelure saine, sans danger pour votre santé.

Tout d’abord, le sébum, qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

Le sébum est une sécrétion naturelle, qui, couplée à la sueur, protège notre cuir chevelu en créant un film hydrolipidique. Véritable lubrifiant naturel, il va venir se répandre le long des cheveux, lissant les écailles et les protégeant des agressions extérieures.

Selon les individus et les périodes de la vie, la sécrétion de sébum peut être plus ou moins importante, c’est pour cela que certaines personnes ont davantage les cheveux gras.

La cure de sébum : cette fausse bonne idée

Les personnes qui se lancent dans ce qu’on appelle la cure de sébum, font l’impasse sur les shampooings pendant 1 mois, afin de laisser la sécrétion de sébum se réguler et faire bénéficier les longueurs et pointes de ce lubrifiant naturel.

Cependant, cette cure détox n’est pas adaptée pour tous les profils. Si vous avez l’habitude d’utiliser des shampooings et masques capillaires qui contiennent du silicone, et que vous continuez d’utiliser cette routine chimique après votre cure de sébum, cela annulera les effets bénéfiques que vous auriez pu avoir pendant la cure. En effet, le silicone est une molécule qui est semi-occlusive, c’est à dire qu’elle empêche le cuir chevelu de respirer : il risque donc d’être asphyxié de nouveau.

Ensuite, ne pas se laver les cheveux pendant si longtemps peut entraîner l’apparition de bactéries et provoquer des infections et pellicules sévères.

Comment réguler sa production de sébum ?

Si vous souhaitez retrouver une chevelure plus dense et saine, il n’est pas nécessaire de passer par une cure de sébum : il existe des gestes et routines à adopter dans votre quotidien, sans risque pour votre santé !

Le premier geste à adopter est de choisir le bon shampooing, naturel, qui correspond à votre type de cheveux et à votre problématique si vous en avez une. Chez Patrice Mulato, nous avons par exemple toute une gamme de shampooings et masques qui sont composés en moyenne à 97% d’ingrédients d’origine naturelle et qui répondent à tous les besoins.

Les gestes à adopter

Il est important de se laver les cheveux à l’eau tiède et non à l’eau très chaude, sinon vous stimulez vos glandes sébacées et la production de sébum va être plus importante. Nous conseillons même de réaliser votre dernier rinçage à l’eau froide.

La gestuelle du shampooing est elle aussi primordiale : massez votre cuir chevelu plutôt que de le frotter. Si vous frottez votre cuir chevelu, vous allez irriter les glandes sébacées, ce qui va entraîner encore une fois une production plus importante de sébum sur votre cuir chevelu, et vos cheveux vont devenir gras plus rapidement.

Concernant la fréquence de lavage, nous recommandons 2 shampooings par semaine.

L’importance des tensioactifs

Lorsque vous choisissez votre shampooing, il est important de regarder les actifs qu’il contient. Parmi les actifs que nous recommandons pour les cheveux à tendance grasse, il y a le thym et l’ortie qui ont un rôle d’antiseptique. Egalement, l’argile verte va absorber le trop de sébum afin de réguler l’excès.

L’efficacité de ces 3 actifs est connue et reconnue, ils sont même présents dans nos vieilles recettes ancestrales.


Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer


Ajouter un commentaire